Entre les gouttes

La France est à nous !

p1000038

Une semaine déjà est passée depuis notre départ et il est l’heure de faire un premier bilan.

850kms, 50 heures de vélos, six hébergements chez l’habitant, une seule nuit dehors (trop facile) et autant de rencontres et de découvertes. Couchsurfing et Warmshower ont fait des merveilles, et nous avons dormi au chaud, le ventre plein et le cœur réchauffé par l’accueil des locaux le long de la route. Nous passons maintenant quelques jours entre Tarnos et Bayonne à nous détendre comme des chats au soleil. Mon Oncle et ma tante nous offrent l’hospitalité pour nous préparer avant l’Espagne. Quelques réglages sur mon vélo, dont le serrage de direction made in supernova fait des siennes, (il faut dire qu’elle supporte près de 10kg de chargement.) Nous ajustons les chargements également, préparons l’itinéraire que nous devrons gérer en s’appuyant moins sur le GPS des téléphones pour des questions évidentes de connexion à l’étranger. Nous accordons nos violons, peu à peu. Suit un album et quelques photos de cette première partie, Flavien nous fera peut être le plaisir s’il peut tirer quelques choses des nos bouts de films pris avec les téléphones, d’un petit montage vidéo dont il a le secret. Nous n’avons pas encore d’équipement vidéo digne de ce nom, mais c’est en cours. Petit résumé de nos journée jusqu’ici:

Journée 1: 65 km le départ, vous êtes venus nous dire au revoir et nous sommes partis camper à Bernay, pas très exotique, mais cela à permis à Charles et Flavien de nous accompagner sur cette première étape, et aux copains de nous rejoindre par surprise pour tenter de nous dissuader une dernière fois. Ils avaient prévu de quoi fêter, et comme on est pas du genre à se défiler…

p_20161023_094736

p_20161022_213644

Journée 2: 45 km.. Bernay… Pas grand chose. Réveillé tard à cause de la soirée de la veille. Nous prenons un café, plions le camp, encore une brassée d’au-revoir, et nous voilà partis, à presque 11 heure du matin.. nous filons comme nous pouvons, et finalement, la pluie nous arrête avant Gacé. Nous trouvons par chance l’hébergement à Gacé, 5 kms plus loin, par le site Warmshower. C’est Jean Yves et Isabelle qui seront nos hôtes. La soirée est musicale, et nous partons de bonne heure, avec la brume et moins de pluie pour..

p_20161023_150649

Journée 3: Gacé- Le Mans. Nous avalons la départementale, la barre des 100km est passée de justesse.. je remarque un jeu dans ma direction que je ne peux resserrer. Passage à décathlon pour récupérer une étoile classique qui devrait me permettre de remédier à mon problème. Cette fois c’est Philippe et Marie Claire qui nous reçoivent.  Cyclotouristes, ainsi que leurs enfants, nous échangeons longtemps et discutons des projets de chacun. Chez eux, un tour du monde se prépare également, mais avec trois enfants en bas âge. Un voyage encore  plus impressionnant que le notre. Nous passons une soirée délicieuse, autour d’un bon repas à base de soupe de butternuts au curry et lasagnes ! De quoi nous revigorer, nous mettons nos vêtement à sécher, et passons une nuit réparatrice en chambre séparée s’il vous plaît !

p_20161028_100901

 

Journée 4: Nous reprenons la route vers 10 h30 après un copieux déjeuner et un passage pour ma part chez Peugeot cycle, j’avais besoin d’un emmancheur d’étoile forcément. Le mécano un peu perturbé par le système me laisse utiliser son atelier et gérer ma réparation qui me prend 5 minutes. Nous sommes repartis, direction Coutures près de Saumur, ou Valérie et Dominique, des amis de nos hôtes manceaux nous attendent!  Nous découvrons le jeu de la boule de fort, et dégustons de très bons vins locaux, dont un inévitable et revigorant Coteaux du Layon. La soirée se poursuit par une incursion dans un réseau de plusieurs centaines d’hectares de tunnels troglodytes, dont les entrées se trouvent chez le voisin de nos nouveaux amis. Carrières de pierres, et issus de secours de la plupart des châteaux de la Loire, nous n’irons pas loin mais rêvons de nous perdre dans les méandres de ces sous-sols de Tuffe. La maison de Pierrick qui est elle aussi en troglo est d’ailleurs complètement sculptée de ses mains, un nid à même la pierre. Une vision unique et un peu surnaturelle.

14721542_186358878435115_570598141065290610_n

Journée 5: 100km. Nous avons quitté à regret Valérie et Domino en promettant de nous revoir. Nous traçons la route vers Parthenay qui nous réserve une très belle surprise. La rencontre avec Zabou, une accordéoniste professionnelle, qui nous contente de partager avec nous un excellent repas, et un gîte confortable, nous enchante de ses prouesses musicales. Nous découvrons autrement l’accordéon, dont l’image démodée nous parait maintenant totalement inappropriée. C’est sur une dernière mélodie de Piaf que nous levons le camps au matin du 6ème jour.

 

Journée 6:  Nous gagnons saint Jean d’Angely, patrie de Jean Louis et Monique, les grands parents de notre pote Alex. Nos vélos qui ont pris la poussière ont le droit à un coup de jet d’eau en attendant un nettoyage plus approfondi. Une visite au RhumRunner s’impose, un bar local spécialisé dans la dégustation de Rhum arrangé. Nous rentrons pour 19h, un apéritif nous attend, duquel découle un excellent repas bien arrosé dont nous sortons un peu éméché. Nous parlons de notre voyage, et de la carrière d’officier de marine de notre hôte Nos 120 kms du jours nous ont mis au tapis, et nous gagnons nos chambres enthousiastes à l’idée de bien récupérer.

 

 

Jour 7:  Après 120 km dans les vignes,  nous rejoignons Blaye, Chez Marie-Odile et Jean Louis.  Nous sommes reçus encore comme des rois, (on essai de ne pas trop s’y habituer), Gîte, festin local,  je ne vous raconte pas l’onglet de bœuf entier cuit au feu de bois de Sarment. Nous en repartirons les bras chargés de sandwichs et le cœur gros de tant de bonté. Mention spécial pour le perroquet qui danse en chantant du Patrick Sébastien.

Jour 8  Biscarosse! Rouler des les Landes! Un parc naturel et le soleil au beau fixe, c’est un plaisir de rouler, et on se prend à espérer de ne revoir jamais la pluie. Nous trouvons du sable dans les chemins et changeons de parcours ce qui nous rallonge un peu. Nous avons rallié Biscarosse ou nous avons fait appel au réseau couchsurfing. C’est Claire qui nous accueille et nous dorlote. Elle travaille à la protection des lacs environnants dans le cadre de Natura 2000, et nous parlons beaucoup du Canada dont elle revient. Et décidément nous allons finir par grossir, malgré nos étape de 100km en moyenne.

 

Jour 9.  Tarnos, après une étape record de 135 km dans les forêt de pins, une piste cyclable semble avoir été déroulée entre les arbres.  Et nous roulons avec plaisir dans ce paradis vert. Le soleil donne à travers les arbres, et les couleurs sont stupéfiantes. Nous rejoignons ma famille dans le sud des Landes, refaisons le plein de tout ce qui nous manquait, passage par décathlon, j’ai pu avec mon oncle réparer durablement mon soucis de direction. Nos vélos subissent un nettoyage complet, et après deux journées complètes de récupération, je  rédige ce compte rendu avant de faire mes sacs et de déjà repartir pour attaquer l’Espagne. Notre premier pays étranger, le début d’une lignée que nous espérons longue. Nous sommes en contact avec deux autres rouleurs Rouennais qui nous rejoindrons peut-être. Il sont à deux jours de vélos derrière nous, et nous parlons de nous rejoindre pour un bout de route ensemble. Des rencontres à venir, d’autres parcours, d’autres surprises. voilà quelques photos de ce premier tronçon français. Ce n’est pas exhaustif, nous ne le serons pas, bien sur, ce voyage nous appartient.  J’espère que ce que vous lirez de nous vous encouragera à vous lancer à votre tour. Si des questions vous viennent, n’hésitez pas, nous y répondrons dans la mesure des accès internet. J’espère que vous vous portez bien, vous tous qui nous suivez, nous jusqu’ici tout va bien, et demain l’aventure commence vraiment.

 

Prochain report, du coté de Saint Jacques.

Des bises.

Pierre-Luc.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Vane dit :

    Sono cosi orgoliosa di te! Alla fine hai fatto il tuo sogno, e per dio che lo hai fatto bene 🙂
    Mi piace molto leggere questo, aspetto avere di piú per essere con te in spirit.
    Sei mágico, benvenuto a nostro mondo 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s